Le Circaète jean-le-blanc

  • Imprimer

Circaetus gallicus

Ordre des rapaces diurnes

Famille des Accipitridés

Circaète Jean-le-blanc - Mathilde Rosso
Le Circaète jean-le-blanc (dessin de M.Rosso)

Comment le reconnaître ?

D’une envergure moyenne de 180 cm, il ne pèse pas plus de 2kg. Il se reconnaît facilement par le dessous de ses ailes et du corps d’un blanc immaculé. Vu du dessus, son plumage est plutôt brun.

Biologie et comportement

Il adopte souvent le vol sur place scrutant le sol de ces grands yeux jaunes à l’affût de reptiles, ses proies préférés !

Oiseau migrateur, l’insuffisance de nourriture due à l’hiver l’oblige à quitter notre région dès octobre pour regagner l’Afrique. Il reviendra dans les vallées du Mercantour dès le début du mois de mars où le couple s’installe sur un arbre généralement isolé. Son régime alimentaire le contraint à posséder un grand territoire de chasse: plus de 500 ha.

Où le trouver ?

Il fréquente principalement les milieux ouverts bien exposés tels que les landes, pelouses rocailleuses, zones d’éboulis. Il est bien présent dans le Mercantour, notamment dans la zone d’adhésion.

Espèce ressemblante

Il se distingue très bien des autres rapaces par le dessous blanc presque uniforme des ailes et du corps.

Statut de protection

Protection intégrale au niveau national (arrêté modifié du 17 avril 1987).