Le cerf

  • Imprimer

Cervus elaphus

Ordre des Ongulés

Famille des Cervidés


Le cerf élaphe avait disparu de Provence au XVIe siècle. Il fut réintroduit dans les Alpes-Maritimes entre 1950 et 1970. Ses effectifs sont depuis en augmentation.

Cerf Le cerf ( Photo de C. Robion/PNM)

Comment le reconnaître ?

Il est, après l’ours, le plus grand de nos animaux sauvages avec son poids pouvant atteindre 200 kg chez le mâle et 100kg chez la femelle. Pelage brun-roux en été et gris-brun en hiver, la robe du mâle est généralement plus sombre que celle de la femelle. Le petit «faon» est tacheté.

Alors que le mâle possède des bois ramifiés atteignant 80 cm, la femelle en est dépourvue.

Biologie et comportement

Le cerf est une espèce crépusculaire et nocturne. Les femelles «biches», se regroupent en hardes alors que les mâles vivent seuls ou en petits groupes. Dés août et jusqu’à fin octobre, les cerfs brament pour attirer les biches. Le mâle perd ses bois dés le mois de février et repoussent avant la période de Brame automnale.

Le cerf élaphe est herbivore, il est très sélectif dans son alimentation et s'adapte toujours à la végétation qu'il a à disposition.

Où le trouver ?

Essentiellement nocturne, il préfère les grands massifs forestiers. On le trouve tout de même dans les prairies et clairières, en moyenne altitude.

Espèce ressemblante

Confusion éventuelle du jeune « faon » ou de la femelle avec un chevreuil.

Statut de protection

Espèce dont la chasse est autorisée en dehors du cœur de parc.