Guillaumes au coeur de la diversité linguistique

  • Imprimer

À l’initiative de l’Association Langues et traditions orales dans le Haut Pays, Lo Picapòrta, la Commune de Guillaumes a accueilli le 31 aout et le 1er septembre pour son unique étape en France et en Provence la Caravane de la mémoire et de la diversité linguistique.

Imaginée et conduite par le professeur Giovanni Agresti, de l’université de Teramo (Italie), cette Caravane a pour but de favoriser la rencontre entre militants, chercheurs, étudiants et population des lieux visités pour les sensibiliser à la diversité linguistique et culturelle italienne, européenne et méditerranéenne. Le gavòt, dialecte de l’ensemble occitan, est parlé dans l’ensemble du massif du Mercantour. Il a été à l’honneur durant ces rencontres.

En présence de représentants des institutions et du public guillaumois, Giovanni Agresti qui s’est exprimé dans un occitan standard que toute l’assistance a parfaitement compris, a insisté sur l’intérêt qu’offre la défense des langues locales notamment en ce qui concerne le patrimoine, le développement économique et le lien social.

Après la présentation, par Jean-Pierre Champoussin, d’un petit film montrant le savoir-faire local en la matière, Giovanni Agresti a présenté le projet européen Tramontana qui a pour but de recueillir et de valoriser la mémoire orale des zones de montagne, du Portugal à l’Italie en passant notamment par les Pyrénées.

Caravane linguistique

Le séjour de la Caravane à Guillaumes s’est terminé par l’enregistrement de témoignages en gavòt qui prendront place dans un film réalisé par l’équipe de Giovanni Agresti, film qui sera présenté sur un film documentaire à l’occasion de la Journée européenne des langues, le 26 septembre prochain.

Ces enregistrements seront également accessibles sur Internet.