Brèves printanières de la Vésubie

  • Imprimer

Consultez les infos printanières du secteur de la Vésubie

  • La nidification des 2 couples d'aigle royal suivis dans la Vésubie semble bien engagée depuis mi-mars. Les partenaires des deux couples se relaient continuellement pour couver et si tout se passe bien l'éclosion devrait avoir lieu début mai.

Aigle royal sur l'aire de nidification (Photo de C.Joulot/PNM)Aigle royal sur l'aire de nidification (Photo de C.Joulot/PNM)

  • L'enneigement en Vésubie est assez exceptionnel pour la saison. les 3,10m ont été atteints cet hiver (mois de février) au col de salèse (environ 2m généralement) il reste encore plus de 2m de neige.

Enneigement exceptionnel de cet hiver (Photo R.Rivière/PNM)Enneigement exceptionnel de cet hiver (Photo R.Rivière/PNM)

  • Un lézard vert juvénile vu à 1670m (au Countet dans la Gordolasque) le 6 avril. L'éclosion de l'oeuf a certainement eu lieu en août 2013. Il a cherché un abri pour hiberner (sous les roches et la terre). En effet sa période d'activité s'étale de mars (dans le sud de la France) jusqu'en automne.
    Il s'agit d'un gros lézard (jusqu'à 50 cm avec la queue) dont les adultes sont vivement colorés (vert et bleu). Les jeunes sont de couleurs plus ternes. On peut les rencontrer jusqu'à 2000m d'altitude en lisière de forêt, friches, haies, talus.

Lézard vert dans la neige (Photo de R.Rivière/PNM)Lézard vert dans la neige (Photo de R.Rivière/PNM)

  • Les premiers cris de marmotte retentissent dans la Gordolasque, notamment sur les adrets déneigés.

Marmotte (Photo de P.Pierini/PNM)Marmotte (Photo de P.Pierini/PNM)

  • Un forum des métiers s'est tenu au Lycée de Valdeblore le 08 avril dernier. Les jeunes collégiens et lycéens des vallées de La Vésubie, de la Tinée et de Puget-Théniers ont pu découvrir et se renseigner sur une cinquantaine de métiers, dont celui de garde-moniteur au Parc du Mercantour.

 

  • Les primevères marginées (Primula marginata), plantes endémiques des Alpes du sud-est sont actuellement en fleur dans l'étage montagnard. Cette espèce végétale assez rare est protégée à l'échelle nationale. Présente jusqu'en haute altitude, elle pousse dans les failles des rochers et se caractérise notamment par ses feuilles dentées, recouvertes d'une poudre blanchâtre et bordées de blanc. Il s'agit en fait de calcaire en excès dans ses tissus qu'elle rejette par ses pores.

Primevère marginée (Primula marginata) (Photo de R.Rivière/PNM)Primevère marginée (Primula marginata) (Photo de R.Rivière/PNM)