Journée de formation technique sur la restauration des sentiers de montagne le 25 septembre

  • Imprimer

C'est à la Maison du Parc de Saint-Martin Vésubie que s'étaient donnés rendez-vous la quinzaine de participants à cette formation organisée par le Parc pour son personnel et son réseau de partenaires (accompagnateurs en montagne et réseau écotourisme).

 

Accueillis chaleureusement par Barbara Bianco, les participants très motivés sont arrivés de Nice, de la Roya, du Verdon, de l'Ubaye ou encore du Haut-Var pour découvrir avec beaucoup d'intérêt les interventions de Jean-Marc Culotta. Parfait connaisseur de tous les sentiers du Mercantour, ce technicien pilote au sein du Parc national toutes les opérations relatives aux travaux sur sentiers depuis le début des années 2000.

Formation Sentier Boréon 25 septembre 2012

Un diaporama très didactique en salle a d'abord permis à chacun de comprendre et mesurer l'implication du Parc dans la gestion, l'entretien et parfois la rénovation des centaines de kilomètres de sentiers présents en coeur. Avec un budget annuel moyen qui oscille de 160 à 250 000 €, le Parc parvient ainsi à faire l'entretien courant d'un tiers de son réseau chaque année et à réaliser environ trois kilomètres de travaux lourds là où cela s'avère nécessaire.

Soucieux de proposer un accueil de qualité aux randonneurs qui viennent conforter les économies des vallées, le Parc décide ainsi ponctuellement d'intervenir sur des rénovations ambitieuses en particulier quand une très importante fréquentation requiert des sentiers accessibles aux publics familiaux. Outre cette préoccupation en terme d'accueil envers le grand public, ces sentiers se doivent également d'être résistants à l'érosion et intégrés le mieux possibles aux paysages avec la préoccupation de toujours minimiser les impacts sur les milieux durant les travaux. Ces objectifs soulèvent bien sûr des questions et des débats sur les décisions d'aménager ou non, sur les choix techniques et esthétiques, la durabilité des réalisations et bien évidemment le coût de leur entretien...

Tous les participants auront pu apprécier l'expérience et la technicité de Jean-Marc Culotta, en particulier pendant la sortie sur le sentier du Boréon montant vers le refuge de la Cougourde au long duquel le Parc, en partenariat avec le CG06, pilote une rénovation remarquable depuis cinq ans. La pluie s'étant invitée à cette sortie, le groupe a pu vérifier de visu le bon fonctionnement des cunettes et autres revers d'eau mis en place pour ralentir l'érosion sur ce magnifique sentier.