Nouveau plan de gestion pour l'alpage de la Céva - Causéga

Un nouveau plan de gestion pour l'alpage de la Céva - Causéga

 

En 2012 démarre un nouveau plan de gestion pour l'alpage de la Céva. Sur cet alpage dominent les pelouses à fétuque paniculée, une grande graminée assez vite envahissante si elle n'est pas bien gérée... Cette graminée est appelée localement la "Cavaline" en référence aux chevaux qui rechignent moins à la manger !
Le Pin sylvestre s'invite aussi peu à peu sur l'alpage, menançant la fragile Gentiane de Ligurie, une espèce endémique des Alpes du Sud.
Depuis 2002, l'éleveur du site s'est engagé à mieux gérer ce pâturage et à couper les pins sylvestres dans certains secteurs, au travers de mesures agro-environnementales proposées par le Parc : des parcs de pâturage ont été installés pour mieux faire pâturer les brebis et beaucoup de pins ont déjà été coupés.

plateau des Praïs, envahissement par les Pins sylvestres

Plateau des Praïs, envahissement par les Pins sylvestres

plateau des Muntis, zone concernée par des travaux les années précédentes

Plateau des Muntis, zone concernée par des travaux les années précédentes

 

Cette année, un nouveau plan de gestion vient d'être finalisé pour étendre ces actions à une autre partie de l'alpage, sur le plateau des Praïs. Après accord des propriétaires concernés (plus de 20 !), les pins vont pouvoir aussi être coupés dans ce secteur, et le pâturage pourra être renforcé sur les zones de "Cavaline". A moyen terme, l'objectif sera de remettre en état une partie du plateau, dans les secteurs accessibles, pour de la fauche, meilleure garante du maintien de la qualité floristique de ces prairies... Et de la production d'un bon foin local pour les brebis de Fontan !