Formation à l'application mobile GeoNature pour le Service Territorial Ubaye Verdon

  • Imprimer

Pendant longtemps les gardes-moniteurs du parc se sont déplacés sur le terrain avec carnet, crayon, boussole, GPS et carte IGN pour noter et localiser leurs observations naturalistes (vertébrés, invertébrés, flore). Ces données devaient ensuite être reportées dans des listings et conservées dans des archives difficiles à consulter et à partager.

Depuis quelques années un système d'information géographique (SIG) a été mis en place afin de faciliter la saisie des observations naturalistes par les agents du parc. Une application de saisie web (GeoNature) développée initialement par le parc national des Écrins et déployée au parc national du Mercantour permet de saisir sur Internet les protocoles de contact occasionnel faune et Flore et de consulter l'ensemble de ces données dans une application de synthèse.

Formation Geonature

Depuis le début de l'automne les observations naturalistes sont également saisies via une application mobile (GeoNature mobile) installée sur des tablettes équipées de GPS. Une formation animée par l'équipe du système d'information du parc s'est tenue dans l'ensemble des services territoriaux et notamment à Barcelonnette. Après un exercice pratique sur le terrain, les agents peuvent en complète autonomie saisir leurs observations directement en montagne, même hors-réseau, avec un transfert simplifié de ces données vers la base dès qu'ils connectent leur tablette à Internet.

Geonature

Toutes les données saisies par les agents du parc sont partagées au niveau régional (SILENE) mais également national dans le cadre de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel sous la houlette du Muséum national d'histoire naturelle. 

Au niveau du parc national du Mercantour, la base de donnée comprend d'ores et déjà 72000 données naturalistes. Gageons que ce nouvel outil viendra booster la collecte d'informations qui permettent au final de mieux connaître et donc protéger et valoriser les patrimoines des vallées du parc.