Création du premier parc naturel européen

Premier Parc Naturel Européen : acte de naissance signé le 6 juin 2013 à Tende !

 Premier Parc Naturel Européen : acte de naissance signé !

Jeudi 6 juin 2013 – Tende (Alpes-Maritimes)

Jeudi 6 juin 2013, le premier parc naturel européen a vu le jour, à Tende. Il unit de manière officielle le Parc national du Mercantour (Fr) et le Parco naturale delle Alpi Marittime (It) par le biais d'un Groupement européen de coopération territoriale (GECT). Son acte de naissance a été officiellement signé en présence des présidents et directeurs des deux entités, Fernand Blanchi et Alain Brandeis pour le Parc national du Mercantour, Gianluca Barale et Patrizia Rossi pour le Parco naturale Alpi Marittime. Par sa présence Jean-Pierre Vassalo, maire de Tende, indiquait son soutien et sa volonté de voir s'installer le siège de cette entité transfrontalière dans sa commune.
Une réunion constitutive se tiendra à l'automne 2013 et sera l'occasion d'une grande fête transfrontalière.

Signature du Premier Parc Européen Mercantour Alpi Marittime

 

Premier Parc naturel Européen : ce qui va changer

Renforcement d'une collaboration historique

Cette crétaion n'est pas une fusion : les deux parcs continueront d'exister chacun de leur côté, tandis que le Parc naturel européen sera chargé de gérer les projets communs. Cette entité consacre à la fois plus de 30 ans de coopération transfrontalière, 26 ans de jumelage, plusieurs programmes européens menés conjointement ainsi qu'un projet de classement commun au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO encouragé par une inscription récente sur les listes indicatives des deux pays.


Ce GECT, forme de regroupement proposée par l'Union Européenne, va permettre une collaboration encore plus étroite et aboutie entre nos deux structures, au sein d'une entité juridique autonome. Elle facilitera la gestion directe de nombreux projets transfrontaliers (programmes européens type Interreg, fonds Alcotra, charte européenne de tourisme durable...) menés conjointement.


C'est également grâce à cette structure que nos deux parcs entendent présenter et promouvoir leur candidature au Patrimoine mondial de l'UNESCO : avec le Parco del Marguareis, le Parco delle Alpi Liguri et les sites Natura 2000 gérés par la Province d'Imperia, c'est une superficie de près de 1285Km² qui est concernée par ce projet de classement, des Alpes à la Méditerranée.


Un passé, un présent et un avenir partagés


Les parcs du Mercantour et Alpi Marittime ont de nombreuses richesses naturelles en commun que les frontières n'ont pu départager : une géologie unique et une biodiversité exceptionnelle qui a fait l'objet du tout premier inventaire systématique réalisé en Europe, second du genre sur la planète.

Par ailleurs leurs richesses culturelles sont fortement ancrées dans un paysage montagnard où l'homme réside depuis des millénaires comme en témoignent les gravures de la Vallée des Merveilles. Tantôt frontières ou terres de passage, ces territoires ont un passé commun particulièrement riche (réserve royale de Chasse de Victor Emmanuel de Piemont-Sardaigne, Roi d'Italie).

Leur présent s'est écrit tout au long des 35 années d'actions en faveur de la nature réalisées ensemble : réintroduction du bouquetin d'abord, puis du Gypaète barbu, restauration de sentiers transfrontaliers, réalisation d'atlas culturel, promotion du territoire, etc.

Leur futur reste à écrire mais la création de cette entité de gestion est une étape qui donne à l'avenir l'épaisseur des actions communes réalisées par le passé. Ce sera également un moyen de porter sur la scène internationale la qualité des réalisations locales.


Patrimoine Mondial de l'Humanité : une ambition de plus en plus crédible

En avril dernier, les deux parcs ont pu être inscrits conjointement sur les listes indicatives du Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO françaises et italiennes, de manière conjointe. Cette étape est une première, signe d'un agrément explicite des deux pays pour porter cette candidature et témoin de sa crédibilité. Elle a été rendue possible notamment par le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Gouvernement Princier, acquis à cette cause et à nos côtés depuis 2008.

Autre élément permettant d'être optimiste : notre dossier a été examiné par le Ministère de l'Ecologie qui l'a estimé suffisamment solide pour dépêcher la visite d'un expert de l'Union Internationale pour la conservation de la nature d'ici la fin de l'année.


Chiffres clés du Mercantour – Alpi Marittime

  • 1 000 000 visiteurs annuels dans les deux parcs
  • l'Inventaire de la biodiversité a permis de passer de 3500 espèces recensées à plus de 8000 depuis 2006
  • 40 000 gravures rupestres de l'âge du Bronze dans la Vallée des Merveilles
  • 25 000 habitants
  • 2 425 km²


Contacts et liens :

Parc national du Mercantour
Florent Favier
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06 84 70 74 82

Parco naturale Alpi-Marittime
Nanni Villani
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
0039 335 122 60 95

www.marittimemercantour.eu (portail commun)
www.mercantour.eu
www.parcoalpimarittime.it

Qu'est-ce qu'un GECT :
http://europa.eu/legislation_summaries/agriculture/general_framework/g24235_fr.htm