Vallée du Haut-Verdon

De la cité fortifiée au plus grand lac naturel d'altitude d'Europe

Baignée dans la lumière méditerranéenne, la haute vallée du Verdon mêle forêts, cimes, lacs et pâturages. Dans ces montagnes sèches, les pelouses sont pâturées par les moutons et les vaches, le relief est chahuté, les torrents se fraient un passage dans les marnes noires, formant de grands versants ravinés.

C’est dans ce secteur que l’on trouve le lac d’Allos, le plus grand lac naturel d’Europe à cette altitude (2200 m). Creusé il y a 20 000 ans par un glacier, il est cerné de cinq « tours » en grès d’Annot qui culminent à plus de 2500 mètres. Le sommet du mont Pelat (3051 m), fréquenté par aigles royaux, marmottes, hermines, bouquetins, insectes rares…, offre une vue exceptionnelle sur le lac et, par temps clair, permet de voir de la montagne Sainte Victoire jusqu’au Mont Blanc…

Aux multiples facettes, la vallée mêle en plus fermes traditionnelles, stations de sports d’hiver et citées fortifiées telles que Colmars les Alpes… Il y en a pour tous les goûts, de l’histoire naturelle à l’histoire culturelle en passant par la glisse !

Pour en savoir plus :

Vallée du Haut Verdon, site de la communauté de commune du haut Verdon Val d'Allos
Site internet : www.colmars-les-alpes.fr
Site internet du Val d'Allos : www.valdallos.com

Lac d'Allos et Mont Pelat Le lac d'Allos et le Mont Pelat (Photo de JL Pardi / PNM)

Colmars-les-Alpes Colmars-les-Alpes (Photo de E. LeBouteiller / PNM)

A ne pas manquer

  • Colmars-les-Alpes, ses forts et son enceinte fortifiée
  • Lac d’Allos et son sentier de découverte

 

Les Villages de la vallée

Allos

Le pays des 32 chapelles

Le village d’Allos, jadis fortifié, rassemble ses maisons à trois niveaux autour de places dont les fontaines sont alimentées par les eaux du Chadoulin, émissaire du lac d’Allos. Titulaire de quatre paroisses, Allos fut surnommé au XVIe siècle le « pays des trente-deux chapelles ».

La chapelle Saint-Sébastien, du XVIIe siècle, est la plus richement décorée de la vallée, grâce à Pattriti, peintre italien du XIXe siècle.
Si l’élevage ovin et la transhumance concentrent ces dernières années 25 000 ovins sur des pâturages parfois surchargés. A l’orée du XXe siècle, la vallée se tourne vers le ski et tous les moyens sont mis en œuvre pour développer cette activité.

Site internet : www.valdallos.com

Se distraire

Partez randonner autour du Lac d’Allos, le plus grand lac naturel d’Europe situé à une altitude supérieure à 2200m. Vous pourrez y admirer les tours majestueuses de grés d’Annot et le Mont Pelat culminant à 3051m et veillant sur ce lieu magique fréquenté par de nombreux animaux : aigles royaux, bouquetins, marmottes, hermines. Profitez en pour emprunter le sentier de découverte qui vous permettra de mieux comprendre l’histoire naturel de ce territoire.
Téléchargez la carte des randonnées pédestres.
Pour votre culture, partez avec un guide de patrimoine visiter l'église de Notre Dame de Valvert, classée monument historique et découvrir le village d'autrefois.

A noter : Des agents communaux régulent l'accès au parking du Laus (sur la route du lac d'Allos) qui est payant en juillet et août.

Notre Dame des Monts - Lac d'Allos

Notre Dame des Monts, sur la rive du lac d'Allos (Photo de E. LeBouteiller/PNM)

Colmars-les-Alpes

Une ville frontière

Au confluent de la Lance et du Verdon, Colmars dresse ses remparts érigés pour contrer les invasions successives. Celle avec le duché de Savoie car Colmars devient ville frontière dès 1388, puis celles des armées de Charles Quint en guerre contre François 1er, enfin en 1690 la guerre de la Ligue d’Augsbourg contraint Louis XIV à doter Colmars d’un ensemble de fortifications plus développé.
La construction de tours pentagonales sur les remparts, des forts de Savoie et de France donne à cette cité Vauban classée son allure actuelle. Derrière les murs épais, s’abritent de beaux édifices religieux : l’église Saint-Martin et la chapelle Saint-Joseph recèlent des retables classés du XVIIème siècle et une vierge noire sculptée du XIIIème / XIVème siècle.
La visite de la Maison-musée et du chemin de ronde sont incontournables.

Site internet : www.colmars-les-alpes.fr

Se distraire

Ambiance conviviale et traditions authentiques accompagnent la fête patronale de Saint-Jean Baptiste avec le défilé des pompiers et cantinières en costumes du Second Empire : lors de la fête médiévale, tout est mis en œuvre pour une plongée de plusieurs siècles dans le passé. En été, les randonnées sont variées : cirque glaciaire de l’Encombrette ou lacs de Lignin, mélezin de Ratery ou cascade de la Lance que fréquente le rare tichodrome échelette, oiseau aux ailes carmin tachetées de blanc.

Remparts de Colmars-les-Alpes

Les remparts de Colmars-les-Alpes (Photo de E. LeBouteiller/PNM)