mascotte

 

Améliorer les connaissances relatives aux changements climatiques : début du programme CClimaTT

Le changement climatique représente, sans aucun doute, l'un des principaux défis du XXI° siècle. Le territoire alpin fait partie des zones les plus vulnérables identifiées dans les documents de stratégies nationales en France et en Italie.
Le projet CClimaTT a pour but d'approfondir les thématiques en lien avec les changements climatiques dans l'espace transfrontalier qui s'étend des parcs nationaux français du Mercantour (PNM) à celui des Ecrins (PNE) aux territoires italiens gérés par l'Ente di gestione delle aree protette delle Alpi Marittime (EAM) , le Parco Fluviale Gesso e Stura (PFGS) (PFGS)-Comune di Cuneo et l'Unione di Comuni Colline di Langa e del barolo (UCLB).

Financé dans le cadre d'un programme ALCOTRA, le projet a pour objectif général d'améliorer les connaissances relatives aux changements climatiques dans différents domaines jugés prioritaires pour les territoires impliqués dans le projet. Ces données pourront ensuite être diffusées à un public le plus large possible afin d'engendrer la mise en œuvre d'une série de comportements vertueux.

Le premier point sur lequel s'articule le programme est de faire l'état des connaissances déjà acquises sur le sujet avant de mettre en place des dispositifs d'observation et de suivis à long terme de paramètres essentiels à la surveillance du changement climatique. D'autres objectifs spécifiques du projet sont la communication et la participation active des citoyens visant à favoriser la prise de conscience ainsi que l'adhésion du plus grand nombre à cette démarche.

Un atelier « Communiquer sur les changements climatiques » a eu lieu ce 6 Février à Cuneo à la Casa del Fiume (PFGS) entre les partenaires du projet. L'objectif était de produire les informations et connaissances nécessaires pour construire le plan d'un processus de formation à destination des agents (et des opérateurs) des Parcs sur le thème des changements climatiques. Lors de la construction de ces contenus, une attention particulière à été portée à l'égard des études des différents scenarii des impacts du changement climatique sur les écosystèmes et sur les systèmes socio-économiques relatifs à l'espace transfrontalier.

              Atelier de la réunion du 06 Février 2018        Mise en commun des idées pour la création du programme de formation. © A.Barabino/PNAM

A travers ce programme, le Parc national du Mercantour souhaite s'engager dans une démarche visant à réduire les effets du changement climatique sur le territoire parc national et à en anticiper les conséquences.